Incroyable mais vrai. Il y a du dopage dans le curling ! Le Russe Alexander Krushelnitsky, médaillé de bronze dans l’épreuve mixte, a été contrôlé positif.

S’appuyant sur la croyance populaire que le dopage ne sert à rien dans un sport de précision, le camp russe nie en bloc : “C’est stupide, et Alexander n’est pas stupide”, a déclaré son entraîneur.

Le Tribunal arbitral du sport a officialisé ce cas de dopage mais n’a pas révélé le produit incriminé. S’il s’agissait du meldonium, produit prohibé depuis peu et qui avait notamment valu une suspension à la tennis woman Maria Sharapova, l’affaire pourrait être considérée comme peu grave.

Hélas, cette affaire n’est pas la première du genre. Certains produits faciliteraient le ralentissement du rythme cardiaque et favoriserait donc le calme au moment du lancer.