Marshawn Lynch est ce qu’on appelle un taiseux. Les grands discours, ce n’est pas pour lui. Les petites phrases dont raffolent les médias, non plus. Alors quand vient son tour de se présenter en conférence de presse avant le Super Bowl de dimanche, Seattle-New England, l’exercice promet d’être délicat.

Mardi, Marshawn Lynch s’est effectivement présenté devant près de 200 journalistes. Sa seule réponse durant toute la conférence de presse a été : Je suis juste ici pour ne pas recevoir d’amende. Une phrase répétée à 29 reprises !

A chacune des questions qui lui ont été posées, le running back des Seattle Seahawks a répondu la même chose, le regard masqué par d’immenses lunettes de soleil et un sourire accroché au visage. Quand est ce que ma conférence de presse commence? Ah, elle a déjà commencé ? Je veux juste dire que je suis juste là pour ne pas recevoir d’amende, a-t-il commencé. Et de répéter cette même phrase à chaque question, avant de lâcher juste avant la fin des cinq minutes imposées : OK, c’est fini.

Lui qui a déjà écopé d’une amende de 50.000 dollars en cours de saison pour ne pas avoir répondu aux questions des journalistes après un match n’avait pas envie d’être sanctionné à nouveau financièrement. D’autant le montant était dissuasif. Si Lynch ne s’était pas présenté en conférence de presse, il aurait été frappé d’une amende de 500.000 dollars !

Considéré comme l’un des meilleurs running backs de la NFL, il est aussi un joueur controversé pour ses dérapages récurrents : il a ainsi dû payer une amende de 11.500 dollars pour avoir fait un geste obscène lors de la finale de conférence remportée par Seattle face à Green Bay.