Pour son retour sur un ring dans la catégorie des lourds-légers, dont il a été six fois champion du monde, Jean-Marc Mormeck a battu le Hongrois Tamas Lodi, par arrêt de l’arbitre à la 4e reprise à Asnières.

Jean-Marc Mormeck, qui remontait sur un ring après 27 mois d’activité, a fait preuve d’une grande tonicité pour vaincre un adversaire de 18 ans son cadet, qui n’a jamais trouvé la parade. Avançant continuellement sur lui, il l’a envoyé au tapis au début de la 4e reprise. Compté huit, le Hongrois a été finalement arrêté par l’arbitre quelques instants plus tard.

Lors d’un premier round d’observation, Mormeck avait eu le temps de montrer qu’il allait avancer continuellement sur un adversaire qui n’avait qu’un jab à lui opposer. Le combat allait s’accélérer nettement dès la deuxième reprise, au cours de laquelle le Français touchait son adversaire au visage des deux mains tout en commençant un travail au corps. Au troisième round, Mormeck touchait encore et encore, et Lodi ne devait son salut qu’au coup de gong. Dépassé, le Hongrois tentait de reculer l’échéance avec son bras avant, tout en essayant de toucher Mormeck en contre. Mais le Guadeloupéen se protégeait parfaitement et n’était jamais inquiété. Cette victoire aisée peut lui permettre d’envisager un nouveau championnat du monde avant la fin de l’année.