Le troisième combat des poids lourds entre Tyson Fury, tenant du titre WBC, et l’Américain Deontay Wilder, initialement prévu le 18 juillet à Las Vegas, a été reporté en raison de l’épidémie de coronavirus.

Tout le monde doit prendre du recul. La boxe n’est pas isolée” face à la situation engendrée par le Covid-19 qui a mis à l’arrêt le sport mondial“, a déclaré Bob Arum, patron de Top Rank. “Peut-être que le combat aura 
lieu début octobre (…) On ne pouvait pas garantir aux boxeurs que l’événement aurait lieu à cette date. Il aurait été impossible de les convaincre, ni nous-mêmes”
a-t-il continué. “Où allaient-ils pouvoir s’entraîner pour ça ? Comment on aurait pu vendre des billets ? Cela n’avait aucun sens“. Et le promoteur d’ESPN a même qualifié “ridicule” le fait de “dire que le combat a lieu alors que les Britanniques ne peuvent même pas venir y assister”. En effet, de strictes restrictions de voyage affectent à la fois les États-Unis, et la Grande-Bretagne, et de nombreux hôtels de Las Vegas sont fermés.

Fury et Wilder, affiche de rêve, se sont déjà rencontrés deux fois sur le ring. Le premier combat, en décembre 2018, s’était soldé par un nul, et Wilder avant conservé sa ceinture. Le deuxième qui a eu lieu il y a tout juste un mois, a permis à Fury de se démarquer en battant l’Américain au 7ème round, sur décision arbitrale. Wilder avait ainsi encaissé sa première défaite en 44 combats.