La Fédération internationale de boxe pourrait ne pas organiser le tournoi olympique aux Jeux de 2020. En tout cas, tout va se jouer cette semaine, alors que le CIO doit prendre sa décision.

Le CIO reproche à l’AIBA (la Fédération internationale de boxe), ses problèmes de gouvernance, sa santé financière, mais la soupçonne également de matchs arrangés aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio, ou encore de programme antidopage limites. Par conséquent, le CIO a gelé l’organisation du tournoi olympique de boxe, et a ouvert une enquête sur la fédération. Ainsi, plusieurs responsables de l’AIBA dont le président Mohamed Moustahsane vont être convoqués, ce lundi, face à des membres du CIO. Ensuite, le Comité international olympique se réunira, mercredi, pour décider de retirer, ou non l’organisation du tournoi de boxe à Tokyo à l’AIBA. Si c’est le cas, c’est le CIO qui prendra en charge l’organisation de A à Z.

D’autre part, le retrait de l’organisation des JO annoncerait aussi que le CIO arrête de verser une aide financière à la fédération. “La participation aux JO n’est pas une question de survie mais ça reste unepartie importante de notre activité sportive“, a expliqué le président de l’AIBA Mohamed Moustahsane  à l’AFP.