Après sa défaite contre Joshua, Andy Ruiz a regretté face aux médias sa très mauvaise préparation pour ce combat au sommet.

Andy Ruiz après sa défaite contre Anhtony Joshua: “J’ai pris trop de poids, je ne bougeais pas comme je voulais. Je pensais qu’en étant plus lourd, ça me rendrait service, mais pas du tout… J’avais réussi à perdre du poids à un moment… C’est de ma faute j’ai eu trop confiance j’aurais dû m’entraîner plus dur, écouter mes entraîneurs et mon père. Personne ne sait vraiment comment on a pu s’entraîner. Il se passait tellement de choses de mon côté… C’était la première fois que j’étais champion, c’était dur d’une certaine manière, j’allais à droite, à gauche, je manquais des séances d’entraînement… Les célébrations ont fini par peser.

J’ai eu du coeur, je n’ai peur de personne, mais si j’avais pu laisser aller mes mains comme en juin, j’aurais pu gagner. Si je n’avais pas été aussi lourd, j’aurais été plus rapide, j’aurais pu lancer plus de coups. Je l’ai touché parfois, je l’ai laissé survivre. Avec la coupure à l’arcade, je ne voyais plus très bien de l’oeil gauche. J’aurais dû mettre plus de pression, j’attendais trop, mes bras n’étaient pas aussi fluides que d’habitude. J’étais à sa poursuite, j’encaissais ses meilleurs coups… Je n’étais capable de donner qu’un ou deux coups, au lieu de mes combinaisons habituelles de trois ou quatre…

Je vais apprendre de ces erreurs. J’ai hâte d’être au prochain combat contre lui. J’en ai gagné un. Lui aussi. Faisons la trilogie. Peu importe où, pourquoi pas à nouveau en Arabie Saoudite. Je me préparerai mieux, je serai plus sérieux… Je me bougerai le cul ! Je serai bien meilleur.”