Nicola Alberani, directeur sportif de Strasbourg depuis le mois d’avril, pense que les conséquences de la crise du coronavirus vont être désastreuses pour le basket français.

“Je pense qu’il va être énorme. Je ne peux pas le quantifier aujourd’hui, c’est trop tôt. Tout le monde doit comprendre que le fonctionnement va être différent désormais, qu’il faudra faire des sacrifices. Les agents, et donc les joueurs, que j’ai eus semblent déjà l’avoir compris. Nous concernant, c’est trop tôt pour parler de budget, il va falloir attendre quelques semaines, peut-être deux mois. On sait seulement que nous aurons moins. Le basket va devoir se mettre au régime. La reprise est lointaine, pour septembre seulement. Cela donne le temps de se redresser, ou de plonger plus encore ! L’économie du sport est souvent un indicateur de la santé économique du monde. Si cette dernière n’est pas bonne, cela finira par se voir dans l’économie du basket”, a indiqué dans L’Equipe Nicola Alberani, directeur sportif de Strasbourg.