James Harden est accusé par l’un de ses anciens propriétaire de ne pas avoir respecté les termes d’un contrat de location. En effet, James Harden aurait organisé des fêtes dans la propriété à 30 millions de dollars dans le dos du propriétaire.

Pourtant, le contrat d’une semaine, d’un montant de 82 000 qu’avait signé James Harden, joueur des Rockets de Houston, demandait à ce que 7 maximum au maximum soient ensemble dans la même maison. Mais le joueur a vu les choses autrement et aurait invité une “quinzaine” de personnes selon Basket USA, gênant le voisinage.

Pour ces péripéties, le propriétaire de la villa de vacances de James Harden lui a réclamé 300 000 euros, en vain. C’est pourquoi le propriétaire a décidé de porter plainte.