La première journée de la Ligue féminine de basket, qui devait initialement se jouer vendredi et samedi, a été reportée en raison de « résultats positifs (au Covid-19) ou de cas de contacts avérés touchant plusieurs équipes », a annoncé jeudi la LFB dans un communiqué.

« Le groupe sanitaire fédéral (…) a décidé du report des six rencontres de la première journée de Ligue Féminine. La date du 14 octobre 2020 a été retenue par la Commission fédérale des compétitions pour jouer ces matches », précise l’instance.

Ce report de l’ensemble de la première journée de Ligue féminine intervient une semaine après l’annulation au dernier moment de la finale de la Coupe de France à Paris-Bercy entre Bourges et Lyon. Les tests PCR réalisés en amont de la rencontre avaient révélé trois joueuses du Tango et une joueuse de l’Asvel positives au Covid-19. Les joueuses de Bourges et de Lyon, soutenues par leur staff et leur direction, avaient décidé de ne pas disputer la rencontre en raison de ces cas de Covid-19.

Les nouveaux tests réalisés du côté de l’Asvel en début de semaine ont révélé que cinq autres joueuses étaient positives au Covid-19. Les joueuses ont été placées à l’isolement, a indiqué le club rhodanien dans un communiqué mardi. La LFB n’a pas précisé jeudi le nombre total de cas, ni les clubs concernés.

Lattes-Montpellier, qui devait se déplacer samedi à Mont-de-Marsan contre Basket Landes, avait déclaré forfait la semaine dernière pour sa rencontre amicale contre Tarbes, en raison de plusieurs cas de Covid-19 au sein de son effectif. « J’ai tout fait pour que cette saison redémarre. Je ne sais pas, sincèrement, si cette saison va redémarrer », avait déclaré le président de la FFBB, Jean-Pierre Siutat, il y a sept jours, après l’annulation de la finale de la Coupe. La reprise est donc repoussée à plus tard, au mieux le samedi 3 octobre, date prévue pour l’instant pour la 2e journée.