Nicolas Batum a été désigné meilleur ailier du Mondial qui vient de s’achever. L’Américain Kyrie Irving est le MVP de la compétition.

Il s’est peut-être réveillé sur le tard. Mais Nicolas Batum n’a pas volé sa place dans le cinq majeur du Mondial. Le joueur de Portland est le seul Français à avoir été récompensé. Il a frappé fort au bon moment pour convaincre le jury : 35 points, en vain, en demi-finale contre la Serbie, son meilleur total avec l’équipe de France, suivis de 27 autres lors du match pour la 3e place face à la Lituanie samedi. S’il n’a pas toujours été le leader offensif des Bleus attendus en l’absence de Tony Parker, l’ailier a répondu présent dans les moments-clés.

Grand bonhomme de la finale avec 26 points, dont un 6 sur 6 à trois points, l’Américain Kyrie Irving a été désigné MVP du Mondial. Ils sont deux représentants du Team USA puisque son coéquipier Kenneth Faried, révélation de la compétition, a également été retenu. Pau Gasol, malgré l’élimination prématurée de l’Espagne, est également présent dans le cinq majeur, ce qui peut ressembler à une compensation pour faire oublier la désillusion du pays hôte. Rien à redire par contre sur la présence du Serbe Milos Teodosic, bourreau des Bleus en demies.

Le cinq de la compétition :
Kyrie Ivring (USA), Milos Teodosic (SRB), Nicolas Batum (FRA), Pau Gasol (ESP), Kenneth Faried (USA)