Les basketteuses de Lattes Montpellier ont renoncé à se rendre à Ekaterinbourg, en Russie, pour les quarts de finale de l’Euroligue, en raison des mesures imposées dans le pays pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

En effet, la Ville de Moscou et l’agence sanitaire russe Rospotrebnadzor ont décrété que “toutes les personnes en provenance des zones dites à risque (dont la France ndlr) sont soumises à 14 jours d’auto-isolement strict“. “A cette heure nous ne pouvons que prendre acte de la décision de Moscou et 
suivre à la lettre les recommandations de l’ambassade de France à Moscou. Cela signifie un renoncement contraint, malgré nos ambitions sportives et la passion qui nous anime
“, a déclaré Franck Manna, président de Lattes Montpellier, via un communiqué.

Lattes Montpellier devait jouer ce mercredi à Ekaterinbourg, double tenant du titre, pour le premier match de son quart de finale d’Euroligue. “Nous étudierons avec la Fédération française de basketball et la Fédération internationale de basketball les conséquences de cet état de fait qui s’impose malheureusement à BLMA“.