Ce samedi, Céline Forte, veuve de Frédéric Forte, a pris ce samedi la tête du CSP Limoges en devenant présidente du conseil de surveillance, lors d’une assemblée générale de la SASP qui a entériné cette décision.

Cela met fin à la lutte pour la gouvernance du club, depuis la commémoration du décès de Frédéric Forte. “Je suis satisfaite de pouvoir commencer à travailler sérieusement et sereinement. C’est un point de départ et il était temps. Maintenant, on va apporter des idées, des compétences et de l’ambition“, a commenté Céline Forte, à l’issue de l’assemblée générale.  Jean-Léonard Picot, ancien président du conseil de surveillance a
démissionné, ainsi qu’Antonio Lopez, ancien dirigeant, ont quant à eux déclaré : “c’est très bien que ça s’arrête. Ce conflit de gouvernance n’était pas tenable

Le nouveau conseil de surveillance nommé devrait être officialisé ce mardi.

Pour découvrir qui est Céline Forte : une femme Forte à la tête du CSP Limoges