Cette nuit, l’AT&T Center de San Antonio rendait hommage au plus grand basketteur français de l’histoire, monsieur Tony Parker. Après 17 ans de bons et loyaux services chez les Spurs, le nom du meneur français est désormais gravé à jamais dans le panthéon de la NBA.

Sortez les mouchoirs. Juste avant la cérémonie, les Spurs avaient rendez-vous avec les Grizzlies pour leur 10ème rencontre de la saison. Une rencontre qui s’est soldé par une défaite à domicile pour San Antonio (109 – 113). Mais il en fallait plus pour gâcher la fête qui allait suivre.

Tony Parker a rejoint hier soir ses anciens coéquipiers Tim Duncan et Manu Ginobili au panthéon des San Antonio Spurs. Au panthéon de la NBA même, en devenant le premier basketteur français à voir son maillot retiré de l’histoire d’une franchise NBA. Ils étaient là d’ailleurs, ses anciens coéquipiers, pour rendre hommage au Frenchie le plus célèbre de la West Cost. Tony Parker a ensuite vu son maillot grimper au toit de l’AT&T Center, une image historique, avant de prendre à son tour la parole, dans un moment de grande émotion.

Tony Parker a bien évidemment rendu hommage aux joueurs, qu’il a côtoyés pendant 17 ans chez les Spurs de San Antonio. Il a également rendu hommage à sa famille et à ses amis, et il n’a pas oublié de glisser une véritable déclaration d’amour à son deuxième père, le grand Gregg Popovich.