La légende des Spurs Tim Duncan a fait hier soir ses premiers pas en tant qu’entraîneur principal. Une décision précipitée par l’exclusion de Gregg Popovic au cours du match face à Portland.

L’histoire est belle, elle aurait pu l’être encore plus. Retraité depuis 2016, Tim Duncan est devenu cette saison l’adjoint de Gregg Popovic en NBA. Un choix de carrière logique mais qui l’a obligé samedi soir à prendre seul les rênes de San Antonio pendant quelques instants. Au cours du troisième quart-temps, Gregg Popovic passe ses nerfs sur l’arbitre pour une décision litigieuse et il est alors remplacé par son adjoint, Tim Duncan. « Timmy était le coach principal (après l’exclusion). […] Je ne suis pas là pour écrire l’histoire. » a précisé coach Popovic.

Une grande première piégeuse pour l’Américain de 43 ans, qui s’est vu confier la tête des Spurs alors que Portland menait alors de 15 points (64-79). Mais les choix de coach Duncan vont payer et à 4 minutes de la fin de la rencontre San Antonio va mener de 7 points. Une avance vite comblée par Portland qui s’impose finalement 116-121 et balaye les espoirs du succès pour Duncan et les siens. Malgré la défaite, les joueurs gardent le sourire, comme l’a fait savoir Bryn Forbes, le meneur des San Antonio Spurs. « C’était sympaOn n’a pas senti une grosse différence. Il (Duncan) a fait du bon boulot. Il a pris le contrôle. Il nous a permis d’obtenir un gros avantage. »