Une défaite face à La Nouvelle-Orléans, vendredi, avait plongé les San Antonio Spurs dans un début de crise. Sous la houlette d’un bon Tony Parler, ils se sont relancés face à Memphis (92-82), la nuit dernière en NBA. La soirée a également été marquée par la victoire de Cleveland sur Atlanta dans le choc de la Conférence Est (109-97).

Les San Antonio Spurs, pourtant privés de LaMarcus Aldridge, touché à une cheville, se sont bien repris après leur défaite à La Nouvelle-Orléans vendredi (104-90): ils ont dominé Memphis 92 à 82, leur dixième succès cette saison. Tony Parker avait été l’un des rares Spurs à surnager lors de la déroute de la Nouvelle-Orléans la veille. Il a confirmé son bel état de forme contre Memphis avec 18 points (60% de réussite) et trois passes décisives en 32 minutes.

Cleveland marque les esprits à l’Est

Cleveland a signé sa septième victoire à domicile, la dixième en treize matches disputés cette saison. LeBron James a frôlé le triple double –trois catégories de statistiques à dix unités et plus– avec 19 points, 11 rebonds et 8 passes. Une fois n’est pas coutume, le double champion NBA n’a pas fini meilleur marqueur de son équipe, puisque le très critiqué Kevin Love a inscrit 25 points. Cleveland, privé de son intérieur russe Timofey Mozgov, blessé, caracole en tête de la conférence, mais reste très loin du champion en titre Golden State, aussi bien par son bilan chiffre (14 victoires en autant de matches pour les Warriors) que par l’impression que l’équipe de l’Ohio dégage. Golden State peut rentrer dimanche dans l’histoire de la NBA: s’il s’impose à Denver, le champion aura égalé le meilleur début de saison de l’histoire, 15 succès réussis par Washington en 1948-49 et Houston en 1993-94.

Philadelphie proche de sa première victoire

Philadelphie a bien failli créer la sensation de la journée: les Sixers qui ont perdu leurs treize premiers matches, ont mené de 17 points face à Miami qui est repassé en tête à deux minutes de la sirène sous l’impulsion de Dwyane Wade (27 points). Le spectre du triste record des New Jersey Nets –18 défaites consécutives en début de la saison 2009-10– se rapproche pour Philadelphie.

Enfin, les New York Knicks ont accru les tourments des Houston Rockets en s’imposant dans leur salle (107-102): la franchise texane qui a limogé son entraîneur en début de semaine est 11e de la conférence Ouest avec seulement cinq victoires pour neuf défaites, dont six devant son public.

Résultats de la nuit

Miami – Philadelphie 96 – 91
San Antonio – Memphis 92 – 82
Cleveland – Atlanta 109 – 97
Detroit – Washington 95 – 97
Houston – New York 102 – 107
Indiana – Milwaukee 123 – 86
Orlando – Sacramento 91 – 97