Agé de 30 ans, Derrick Rose a vécu une très longue traversée du désert pendant plusieurs saisons. Candidat pour le titre de MVP en NBA et 3 fois présent au All Star Game lorsqu’il évoluait à Chicago, le meneur de jeu commence à sortir du trou.

 

Ex star des Bulls, il a retrouvé de la confiance et un très bon niveau de jeu sous le maillot des Timberwolves du Minnesota. Candidat afin de postuler au trophée du meilleur remplaçant, il a subi une blessure en fin de saison et n’a pas pu disputer les derniers matchs avec sa franchise. Malgré tout, Rose serait intéressé pour un retour du côté des Bulls de Chicago et pourquoi pas, mettre un terme à sa carrière dans l’Illinois. Devant les médias, ce dernier a annoncé que sa blessure au coude était sans gravité. “Ça peut paraître dingue mais comme j’ai changé mon shoot et que je dois en prendre beaucoup, il fallait que je fasse nettoyer mon coude. Dans deux ou trois semaines, je shooterai à nouveau.”

Cet été, Derrick Rose sera donc free agent, autrement dit agent libre. Il souhaite jouer au basket, aider sa future franchise et n’est pas contre un départ de Minnesota. “Je n’ai aucune discussion avec les Wolves au sujet d’un nouveau contrat. Le plus important, c’est d’être dans une équipe où je me sens à l’aise”. A déclaré Rose.

 

Chicago pourrait en avoir besoin

 

Natif d’Englewood, une banlieue de la ville de Chicago, Derrick Rose ne serait pas contre un retour à la maison, au sein des Bulls, lui qui s’est révélé sous le maillot de la franchise en NBA. De passage sur l’antenne 670 AM The Score, qui réalise un documentaire sur Rose, son agent B.J. Armstrong est revenu sur la situation et ne ferme pas la porte aux Bulls. “Je pense qu’on va tout regarder, et observer la situation. On n’ignorera aucune piste car Derrick reste un joueur très efficace. On verra ce qu’ont les Bulls. Ce n’est un secret pour personne, et il n’y a aucun doute au fond de lui : Chicago sera toujours-là. On verra… Je ne sais pas ce que les Bulls vont faire, mais si ça se présente, on sera ouvert à la discussion”. 

Un avantage pour Rose, car les Bulls sont en pleine reconstruction. Avec un trio LaVine (24 ans, Porter Jr. (25 ans) et Markkanen (21 ans), qui pourrait bien faire passer un cap à la franchise, un joueur d’expérience comme Derrick Rose pourrait être un sixième homme de grande qualité. Rappelons que les Bulls devraient aussi récupérer un énorme tour de draft cet été, à l’issue de la Draft NBA 2019. Chicago a terminé 13e de la conférence Est avec 22 victoires et 60 défaites.

G. Zerbone

 

 

Source image : le10sport