Avec quatre saisons passées à Miami, Lebron James a décidé de rentrer chez lui à Cleveland, le club qui l’avait drafté en 2003. Un départ qui marque la fin d’un cycle à Miami, qui va devoir se reconstruire autour de ces deux autres stars, Dwayne Wade et Chris Bosh.

Je rentre à la maison, voilà les mots de Lebron James dans un communiqué publié par Sports Illustrated. Une phrase qui marque donc le retour à Cleveland du King, quatre ans après avoir quitté les Cavaliers pour rejoindre Miami et former un trio de choc avec Dwayne Wade et Chris Bosh. Mais après deux titres (2012, 2013), ce qu’il était venu chercher en Floride, il a décidé de rentrer chez lui à Cleveland, sa ville natale et dont il a porté les couleurs de 2003 à 2010. Son but est désormais de ramener un titre dans l’Ohio, ce qu’il avait échoué à faire auparavant avec les Cavaliers (finale perdue en 2007 contre San Antonio) : Quand je suis parti de Cleveland, j’étais en mission. Je chassais les titres, et nous en avons remporté deux. Mais Miami avait déjà eu cette satisfaction. Notre ville n’a plus connu ça depuis un long, long, long moment. Mon but est toujours de remporter le plus de titres possible, sans conteste. Mais le plus important pour moi c’est de ramener un trophée au Nord-Est de l’Ohio.

Wade et Bosh devraient rester

Le Big Three de Miami n’existe donc plus. Seuls Dwayne Wade et Chris Bosh sont encore là même s’ils ont eux aussi mis un terme à leur contrat avec la franchise du Heat pour devenir agents libres, ce qui est aussi le cas de l’intérieur Udonis Haslem. Cependant, difficile d’imaginer Wade quitter Miami où il a fait toute sa carrière. Il vient en effet de boucler sa onzième saison avec le Heat, à qui il a apporté le titre en 2006 avant d’en remporter deux autres sous l’ère James en 2012 et 2013. Quant à Chris Bosh, longtemps pressenti du côté de Houston, il devrait lui aussi rester au Heat. Les Rockets lui avait proposé une offre de 88 millions de dollars sur quatre ans mais Miami a tout fait pour convaincre Bosh de rester avec une offre de 118 millions de dollars sur cinq saisons. Une offre que ne pouvait pas refuser l’ancien joueur des Raptors de Toronto.

La saison prochaine, le Heat va néanmoins pouvoir s’appuyer sur quelques nouveaux joueurs, qui ont surtout été recrutés afin de convaincre la star Lebron James de rester… Danny Granger va donc tenter de se relancer après une fin de saison ratée chez les Los Angeles Clippers tandis que Josh Mc Roberts, l’ailier fort des Bobcats de Charlotte, a également rejoint la Floride. Une opération séduction qui n’aura pas suffi à faire rester King James et dont le Heat pourrait avoir du mal à se remettre. James était en effet le meilleur joueur de Miami et son absence pourrait peser lourd. Une reconstruction qui pourrait prendre du temps, d’autant que d’autres surprises pourraient intervenir pendant le free agency, la période (de juillet à février) qui permet de recruter des joueurs libres de tout contrat. En attendant, ce n’est plus sur un trio mais bien un duo que Miami va devoir s’appuyer à partir de la saison prochaine.

Guillaume Nibert