Les Philadelphia 76ers, pire équipe de la saison en NBA, ont gagné le tirage au sort. Ils hérite du premier choix de la Draft 2016 qui permet aux équipes de recruter chaque année les meilleurs talents.

Lors de la Draft, organisée le 23 juin à New York, les Los Angeles Lakers choisiront en 2e position, les Boston Celtics en 3e, tandis que les Phoenix Suns et les Minnesota Timberwolves disposent respectivement des 4e et 5e choix. Ce premier choix permet aux Sixers, qui avaient hérité des troisièmes sélections en 2014 (Joel Embiid) et 2015 (Jahlil Okafor), d’accélérer leur reconstruction après une nouvelle année catastrophique (10 victoires pour 72 défaites). Les trois dernières années ont été assez brutales, a réagi l’un des propriétaires, Josh Harris. Cela fait partie d’un plan. Nous restons fidèles à notre plan et nous avançons. Lors de son précédent premier choix en 1996, la franchise de Philadelphie avait jeté son dévolu sur la future vedette Allen Iverson.

L’Australien Ben Simmons (19 ans) est considéré comme l’un des meilleurs joueurs universitaires de la saison et comme le futur premier choix. D’autant que l’ailier de l’université de Lousiana State est aussi un proche de l’entraîneur des 76ers, Brett Brown, ancien adjoint puis sélectionneur de l’Australie de 1995 à 2012. Brown a même dirigé le père de Ben Simmons en équipe d’Australie.