L’ailier d’Orlando Jonathan Isaac a décidé de ne pas s’agenouiller ce vendredi durant l’hymne américain avant le match contre Brooklyn, devenant le premier joueur de NBA à ne pas suivre l’élan de soutien collectif à “Black Lives Matter”.

Tous les joueurs, membres des équipes et staff ont posé un genou à terre, pour protester contre les injustices raciales sauf Isaac, qui ne revêtait pas non plus le t-shirt “Black Lives Matter”. Si la raison de cette “non-protestation” n’est pas encore connue, plusieurs médias américains évoquent une douleur au genou gauche. “Nous soutenons pleinement les joueurs qui ont choisi de tirer parti de leur plateforme d’expression NBA pour envoyer un message pacifique et puissant condamnant le sectarisme, l’injustice raciale et l’utilisation injustifiée de la violence par la police, en particulier contre les personnes de couleur.” avait déclaré la franchise d’Orlando.