Free agent à l’échéance des playoffs, Kevin Durant est libre de signer où il le souhaite. Un feuilleton qui risque d’enflammer le monde de la NBA. Pour le propriétaire de la franchise de San Francisco, Joe Lacob, la superstar restera en Californie. Mais rien n’est moins sûr…

 

On se rappelle de l’onde de choc qu’avait engendré le départ de LeBron James vers les Lakers. Et bien, il n’est pas impossible qu’un tel scénario se reproduise cet été. Pressenti du côté des Knicks de New-York pour relancer une franchise en difficulté, Kevin Durant n’a pas encore communiqué sur son avenir. Une chose est sûre, les Warriors ne comptent pas laisser filer leur star si facilement comme le confirme le propriétaire de la franchise, “notre boulot, une fois la saison terminée, sera de le convaincre que la meilleure décision à prendre, c’est de rester à vie un Warrior. On peut lui donner plus d’argent que les autres franchises”. Ça a le mérite d’être clair. Mais le feuilleton est loin d’être terminé…