Volkswagen fourmille d’idées. Pour marquer le lancement d’un projet coopératif d’avenir baptisé « Testfeld Niedersachsen » (Zone de test de Basse-Saxe) sur l’autoroute A39 (Autobahn 39), une piste d’essai de 7 km destinée à la collecte d’informations sur le flux de circulation vient d’être ouverte hier.

Gérée par le Centre Aérospatial Allemand (DLR), cette section est équipée de caméras qui enregistreront des données anonymisées sur le comportement de conduite de différents types d’usagers de la route. En utilisant ce tronçon de route, financé par le Land de Basse-Saxe et par le DLR, Volkswagen espère acquérir de nouvelles connaissances sur la conduite assistée.

L’année dernière, le DLR a installé, sur ce  tronçon de route, une technologie de collecte de données qui mesure avec précision les positions de tous les véhicules afin d’enregistrer l’intégralité des événements liés à la circulation. Volkswagen utilisera les informations recueillies pour améliorer son logiciel de conduite assistée. La zone de test est une plateforme de recherche et de développement ouverte qui offre toute une série d’options de test, notamment la simulation de différents flux de circulation. Le Dr. Frank Welsch, Responsable du Développement Technique de Volkswagen Véhicules Particuliers, insiste sur l’importance de la piste d’essai. « Pour pouvoir mener des recherches sur la conduite assistée, il est indispensable de disposer de données sur la circulation quotidienne, explique-t-il. La zone de test de Basse-Saxe nous permet non seulement de collecter ces données dans un environnement du monde réel, mais de les extrapoler en utilisant des simulations.

Différentes options de test 

Les données seront collectées le long du tronçon de route de manière anonyme, ce qui signifie que seules les trajectoires pourront être évaluées et qu’aucune donnée sur les véhicules individuels (plaques d’immatriculation, visages des conducteurs, etc.) ne sera récupérée. Les trajectoires sont les lignes droites et les courbes qui décrivent les mouvements du véhicule. Outre la technologie de collecte de données, la technologie pWLAN a également été installée à des fins de développement. Elle permet une communication directe entre les véhicules et avec l’infrastructure de circulation. Baptisée Car2X, cette technologie est déjà installée de série sur la nouvelle Golf et sera également utilisée sur l’ID.3 (Le véhicule n’est pas encore disponible à la vente en Europe, Ndlr.)

Ouverture de la « Testfeld Niedersachsen » (zone de test de Basse-Saxe)

La zone de test de Basse-Saxe a officiellement ouvert hier. Parmi les invités figuraient Bernd Althusmann, Ministre des Affaires Économiques, du Travail, du Transport et de la Digitalisation de Basse-Saxe et Vice-Ministre-Président, Björn Thümler, Ministre des Sciences et de la Culture de Basse-Saxe, et Thomas Jarzombek, membre du Parlement Allemand, qui occupe la fonction de coordinateur du Gouvernement Fédéral pour l’aéronautique et la digitalisation en Allemagne.

Le projet DLR est financé par le Ministère des Affaires Économiques, du Travail, du Transport et de la Digitalisation de Basse-Saxe, ainsi que par le Ministère des Sciences et de la Culture de Basse-Saxe. Outre Volkswagen, les données mesurées sur le tronçon de l’autoroute A39 seront utilisées par Continental AG, Wolfsburg AG, IAV GmbH, OECON GmbH, ADAC Niedersachsen/Sachsen-Anhalt e.V., NordSys GmbH et Siemens AG.

AJ