Amaury Sport Organisation (ASO) l’a annoncé aujourd’hui. Le Paris-Dakar part vers de nouveaux horizons. À partir de l’édition 2020, la course automobile quittera l’Amérique du Sud, où elle se déroulait depuis 2009, pour l’Arabie Saoudite.

 

Après trente années à sillonner et découvrir l’Afrique et dix ans à s’émerveiller des paysages sud-américains, le plus grand rallye du monde va écrire un nouveau chapitre au sein des déserts mystérieux et profonds du Moyen-Orient, en Arabie saoudite. Aujourd’hui, plus qu’un nouveau voyage, le Dakar offre à ses compétiteurs, l’occasion de venir se mesurer aux étendues gigantesques et vierges qui constitueront un cadre unique pour tester sa volonté, ses qualités de pilotage et ses dons pour la navigation.“, a déclaré l’Organisation ASO.

Dans son communiqué, le directeur du Dakar, David Castera a  précisé : “Depuis mes premiers souvenirs et mes premières expériences du Dakar, j’ai toujours considéré que ce rallye à part portait en lui le concept de la découverte, du voyage vers l’inconnu. En allant en Arabie Saoudite, c’est bien entendu cet aspect qui me fascine. (…) En tant que directeur de l’événement, c’est un défi grandiose de se retrouver face à cette page blanche, avec des possibilités infinies. Je suis déjà inspiré et heureux de devoir tracer un parcours dans une géographie aussi monumentale et propice aux itinéraires les plus audacieux. (…)”

Le tenant du titre du dernier Dakar, Nasser Al-Attiyah a déclaré, dans une interview accordée à LePoint : “Je suis persuadé que l’accueil sera à la hauteur : les Saoudiens ont envie de montrer une autre image de leur pays