Le coronavirus n’a pas le même impact sur toutes les compétitions. Alors que la plupart des sports américains sont à l’arrêt pour une durée indéterminée, la Nascar annonce sa reprise imminente.

La saison de Nascar, suspendue depuis la mi-mars à cause du coronavirus, va reprendre dès le 17 mai sur le circuit de Darlington en Caroline du Sud, avec la première de sept courses à huis clos programmées en onze jours.

“Le Nascar et ses équipes sont impatients et enthousiastes de reprendre la course et sont conscients de la responsabilité qui accompagne le retour à la compétition”, a déclaré Steve O’Donnell, vice-président exécutif et directeur du développement de l’instance. Le championnat “reviendra dans un environnement qui assurera la sécurité de nos concurrents, des officiels et de tous ceux de la communauté locale. Nous remercions les responsables locaux, étatiques et fédéraux et les experts médicaux, ainsi que tout le monde dans l’industrie, pour le soutien sans précédent dans notre retour à la course”, a-t-il ajouté.

Pas moins de 36 épreuves dans trois séries doivent être courues pour aller au bout du calendrier. Le retour sur piste aura lieu le 17 mai au Darlington Raceway (Caroline du Sud), pour les 400 miles des Cup Series. Deux autres courses s’y succèderont les 19 et 20 mai, respectivement les 200 miles en Xfinity et les 500 km en Cup. Quatre autres courses ont également été programmées, sur la Charlotte Motor Speedway dans l’Etat limitrophe de Caroline du Nord, les 24, 25, 26 et 27 mai.

Le Nascar est la deuxième organisation sportive professionnelle à annoncer un retour à ses compétitions, depuis un mois et demi que la pandémie de coronavirus a mis à l’arrêt le sport en Amérique du nord. Le championnat d’arts martiaux mixtes UFC l’a devancé en annonçant la semaine dernière trois soirées de combats à huis clos les 9, 13 et 16 mai dans l’État de Floride.