Le Français Jean-Éric Vergne s’est assuré samedi à New York du sacre de champion du monde de Formule E avant l’ultime course. Une belle satisfaction pour le pilote de 28 ans.

 

Jean-Eric Vergne (Techeetah) a décroché le titre à l’issue du premier des deux ePrix de New York, avant-dernière course de la saison remportée par le Brésilien Lucas Di Grassi.

 

Nicolas Prost, qui quittera Renault à la fin de la saison, félicite son compatriote.