Toyota a placé sa voiture N.8 devant sa voiture N.7 pour réaliser le doublé aux Six heures de Fuji, 2e manche du Championnat du monde d’endurance WEC 2019-2020.

L’équipage vainqueur est celui composé du Suisse Sébastien Buemi, du Néo-Zélandais Brendon Hartley et du Japonais Kazuki Nakajima. Il s’est imposé devant celui formé du Britannique Mike Conway, du Japonais Kamui Kobayashi et de l’Argentin José Maria Lopez.

Aux Quatre heures de Silverstone en septembre, déjà un doublé Toyota mais cette fois c’est la N.7 qui l’avait emporté devant la N.8.