Les 500 Miles d’Indianapolis, dont la 104ème édition était initialement prévue le 24 mai, ont été reportés au 23 août en raison de la pandémie de coronavirus.

C’est la première fois que la mythique course automobile se disputera à un autre mois que celui de mai. Le Grand Prix d’Indianapolis, prévu le 9 mai, a lui aussi été reporté au 4 juillet. “Le mois de mai à l’Indianapolis Motor Speedway est ma période préférée de l’année, et comme nos fans, je suis déçu que nous ayons dû reporter les 500 Miles“, a déclaré Roger Penske, propriétaire de la course et du circuit.”Cependant, la santé et la sécurité de nos participants et spectateurs sont notre priorité absolue, et nous pensons que le report de l’événement est la décision responsable avec les conditions et les restrictions auxquelles nous sommes confrontés (…) Je suis convaincu que nous accueillerons les fans avec une installation transformée et un spectacle mondial lorsque nous courrons la plus grande course du monde“.