Le Français Sébastien Ogier a grandement hypothéqué ses chances de décrocher dès dimanche son deuxième titre mondial après un vendredi cauchemardesque marqué par des problèmes de moteur et d’amortisseur, une pénalité et la domination de son équipier Finlandais Jari-Matti Latvala, au terme des sept spéciales de la journée d’ouverture du Rallye de France.

Ogier risque de voir fondre son avance au championnat. Son matelas, actuellement de 50 points, pourrait se réduire à 22 alors qu’il reste deux épreuves à disputer (l’Espagne et le Pays de Galles). Cela reste confortable mais il ne faudrait pas que la sorcière s’acharne et que les incidents se répètent.

Les malheurs d’Ogier profitent donc à ses équipiers chez VW. Latvala, qui a signé quatre des sept scratches, mène le rallye en devançant le Norvégien Andreas Mikkelsen de huit secondes seulement.

Le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3) confirme lui ses progrès constants en pointant en troisième position provisoire à 23 secondes de la tête.

Classement à l’issue de la 1re journée
1. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/VW Polo-R) en 1 h 01:42.9
2. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/VW Polo-R) à 8.2
3. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 23.1
4. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 51.2
5. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Citroën DS3) à 1:01.9
6. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à 1:02.9
7. Robert Kubica-Maciek SzczePaniak (POL/Citroën DS3) à 1:04.7
8. Bryan Bouffier-Xavier Panseri (FRA/Hyundai i20) à 1:45.7
9. Martin Prokop-Jan Tomanek (CZE/Ford Fiesta RS) à 2:24.1
10. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 2:28.1
11. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 3:07.5

30. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) à 8:52.3