La victoire finale sur le rallye d’Australie ne devrait pas échapper à l’un des trois pilotes Volkswagen. Sébastien Ogier mène la course devant le Finlandais Jari-Matti Latvala et le Norvégien Andreas Mikkelsen avant la dernière journée.

Sébastien Ogier a repris la tête du rallye d’Australie, samedi après-midi, devant Jari-Matti Latvala. Deuxième du classement général en quittant Coffs Harbour, Latvala a signé les deux premiers temps scratch de la journée, dans l’ES9 puis dans l’ES10, ce qui lui a permis de creuser un petit écart (4,1 secondes) sur Ogier, vainqueur l’an dernier en Australie. Le Français a répliqué l’après-midi en signant les deux temps scratch suivants, lors des deuxièmes passages dans Nambucca (ES11) et Valla (ES12), ce qui lui a donné un petit matelas de 10 secondes d’avance sur Latvala. C’était aussi grâce à un choix de pneus plus adapté aux circonstances, avec un peu de réussite car il n’a pas plu, contrairement aux prévisions de la météo. On ne peut pas dire que c’était évident, car la météo n’était pas sûre du tout et il y avait de gros orages qui se développaient à proximité de la zone des spéciales. Au moment de partir, on nous a dit: faites votre choix, mais on ne sait pas trop quoi vous conseiller, a raconté le champion du monde en titre. Ogier en a remis deux petites couches en fin de journée, lors des deux derniers passages (ES13, ES14) dans la super-spéciale de Coffs Harbour (1,56 km). De quoi arriver à un total de huit temps scratch en deux jours, contre quatre pour Latvala.

Derrière les deux pilotes vedettes de VW, le Britannique Kris Meeke (Citroën) et le 3e larron de chez Volkswagen, le Norvégien Andreas Mikkelsen, ont continué à se disputer la 3e et dernière place sur le podium, à une vingtaine de secondes du leader. Meeke a pris un léger avantage dans l’après-midi, puis Mikkelsen est repassé devant à la faveur de la double super-spéciale. Leader surprise en début de rallye hier, le Britannique fait de la résistance. Il pointe toujours en fin de 2e journée à la 4e place, à une seconde et demie de Mikkelsen. Il vise le podium dimanche.

Classement après la 2e journée
1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) en 2 h 03:55.3
2. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/VW Polo-R) à 11.8
3. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/VW Polo-R) à 25.3
4. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-EIR/Citroën DS3) à 26.8
5. Mikko Hirvonen-Jarmo Lehtinen (FIN/Ford Fiesta RS) à 1:27.2
6. Mads Ostberg-Jonas Andersson (NOR-SWE/Ford Fiesta RS) à 2:08.2
7. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 2:15.5
8. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 3:52.4
9. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 3:539.0
10. Robert Kubica-Maciej Szczepaniak (POL/Ford Fiesta RS) à 4:59.2
11. Chris Atkinson-Stéphane Prévot (AUS-BEL/Hyundai i20) à 7:06.1