Changement de leader sur le rallye d’Australie, mais Volkswagen reste devant. Sébastien Ogier (VW Polo-R), en quête d’un 3e titre mondial dimanche, a pris la tête du rallye au terme de la 2e journée, avec trois dixièmes d’avance seulement sur le Britannique Kris Meeke (Citroën).

En signant le meilleur temps dans les deux spéciales de l’après-midi (ES11, ES12), près de Coffs Harbour, Sébastien Ogier a pris de justesse les commandes du rallye à Kris Meeke, leader à la mi-journée, qui résiste depuis le départ aux pilotes Volkswagen. Les deux autres pilotes VW, le Finlandais Jari-Matti Latvala, 3e à 2,6 secondes d’Ogier, et le Norvégien Andreas Mikkelsen, 4e à moins de dix secondes, n’ont pas encore dit leur dernier mot.

Vainqueur en Australie en 2013 et 2014, Ogier sera sûr de son 3e sacre mondial s’il gagne dimanche pour la 7e fois de la saison, ou s’il ne perd pas plus de neuf points sur Latvala en fin de rallye. C’est bien parti, grâce aussi à la performance de Meeke. C’est le scénario idéal, pour quelques dixièmes, donc c’est parfait, a dit Ogier à son retour au parc d’assistance de Coffs Harbour. En signant deux temps scratch d’affilée (ES11, ES12), Ogier a pris les commandes, puis il a reconnu qu’il avait pris des risques dans Nambucca 2, la spéciale-marathon de 50 km. J’ai un peu trop attaqué (dans l’ES11), j’ai fait quelques petites erreurs. J’étais un peu moins propre que d’habitude, surtout à la fin, mais c’est aussi dans ces portions-là que j’ai fait la différence. Après, je n’ai pas pris tous les risques de nuit (dans l’ES12). Il y avait un peu de poussière qui faisait perdre les repères, donc j’étais content que ça se termine.

C’était la course avec le plus gros handicap cette saison, vu les conditions, donc se retrouver en tête ce soir, c’est une très belle performance. Il faut finir le boulot et je suis confiant pour la fin du rallye. La victoire serait le meilleur moyen d’obtenir le titre, avec panache.
Après deux journées de tels efforts, ce serait dommage de ne pas conclure, mais c’est très serré entre nous trois, donc il va falloir se battre
, ajoute le Français.
Classement

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) 2 h 20:51.8
2. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 0.3
3. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) à 2.6
4. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/VW Polo-R) à 9.1
5. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 19.4
6. Ott Tänak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) à 39.1
7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 1:03.9
8. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 1:10.2
9. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 3:15.1