Le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW Polo-R) mène le Rallye d’Australie, après les huit épreuves spéciales de la 1re journée.

Jari-Matti Latvala a pris les commandes en signant les trois premiers temps scratchs de l’après-midi dans les ES5 à ES7. Il devance à la fin de la journée le Britannique Kris Meeke (Citroën DS3) de 2 secondes et son coéquipier Sébastien Ogier (VW Polo-R), en quête d’un 3e titre mondial dimanche, de 4,6 secondes seulement. Après 125 km chronométrés autour du petit port de Coffs Harbour, la seule exception à la règle de la domination VW était le courageux Britannique Kris Meeke, leader éphémère à la pause de midi dans sa Citroën DS3, après un joli temps scratch dans l’ES4 (29,5 km).

Ogier, vainqueur en Australie en 2013 et 2014, a donc bien limité les dégâts, malgré le handicap de devoir balayer la piste car il passe le premier en tant que leader du championnat. Ca me semble assez exceptionnel, au vu de la position qu’on avait aujourd’hui, et des conditions. On a attaqué aussi fort qu’on a pu, on a pris beaucoup de risques, et ça valait le coup de le faire, a estimé Ogier. Le bilan est satisfaisant, mais demain il faudra recommencer de la même manière. Ca risque d’être compliqué de se battre pour la victoire, mais accrocher un podium, ça reste possible, surtout si ça permet de décrocher le titre. C’est l’objectif du week-end.

Ogier sera sûr de son 3e sacre s’il gagne dimanche pour la 7e fois de l’année, ou s’il ne perd pas plus de neuf points sur Latvala en fin de rallye, Power Stage (ES17) comprise (3 points de bonus au vainqueur).
Classement

1. Jari-Matti Latvala-Mikka Anttila (FIN/Volkswagen Polo-R) 1 h 15:29.1
2. Kris Meeke-Paul Nagle (GBR-IRL/Citroën DS3) à 2.0
3. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA/VW Polo-R) à 4.6
4. Andreas Mikkelsen-Ola Floene (NOR/VW Polo-R) à 12.9
5. Dani Sordo-Marc Marti (ESP/Hyundai i20) à 15.9
6. Hayden Paddon-John Kennard (NZL/Hyundai i20) à 25.5
7. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL/Hyundai i20) à 37.2
8. Ott Tanak-Raigo Molder (EST/Ford Fiesta RS) à 40.2
9. Elfyn Evans-Daniel Barritt (GBR/Ford Fiesta RS) à 2:21.8

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales :
Sordo 3 (ES1 à ES3), Latvala 3 (ES5 à ES7), Meeke 1 (ES4), Ogier 1 (ES8)