Le champion olympique 2012 de saut à la perche, Renaud Lavillenie, sera de retour à la compétition ce vendredi à Pierre-Bénite près de Lyon. Il y disputera l’Envol trophée, moins de trois mois après s’être fait opérer du pouce gauche en juillet dernier.

« C’est compliqué, je ne suis pas en méga forme, je ne me dis pas que je vais tout péter ce weekend. La reprise de la perche m’a un peu fatigué », a-t-il confié à l’AFP. « Et je m’entraîne pour me maintenir surtout, pas pour chercher la grande forme. Le plus important c’est que physiquement je n’ai pas de pépin. Je n’ai rien à prouver, je n’ai pas besoin de m’entraîner comme un dingue pour battre un record. Cette saison j’espère atteindre 5,80 ou 5,90 m, mais je ne me mets aucune pression avec ça. Je dois garder de l’énergie pour l’année prochaine. »

« Là je veux sentir le plaisir des compétitions et de retrouver les autres perchistes. Ensuite je suis impatient de tourner la page, de couper un bon coup en vacances et de repartir sur une préparation avec du temps devant moi » a ajouté le Français. On l’a bien compris, Renaud Lavillenie va reprendre doucement la compétition cette année avec en ligne de mire, les Jeux de Tokyo l’an prochain (du 23 juillet au 8 août 2021).