Le Kényan Geoffrey Kamworor a conservé son titre de champion du monde de semi-marathon, samedi à Cardiff. Mo Farah s’est classé 3e. La Kényane Peris Chepchirchir s’est imposée chez les dames.

Le Kényan Geoffrey Kamworor, tenant du titre, a été sacré champion du monde de semi-marathon devant son compatriote Bedan Karoki et le Britannique Mo Farah, double champion olympique de Londres, samedi à Cardiff. Kamworor a parcouru la distance en 59 min 10 sec pour devancer de 26 sec Bedan Karoki, Mo Farah, médaillé d’or des 5000 et 10.000 m, prenant la 3e place, à 49 sec, en battant au sprint l’Ethiopien Abayneh Ayele.

Chez les dames, triplé kényan avec Peris Chepchirchir, championne du monde en 1 h 07 min 31 sec, devant ses compatriotes Cynthia Cherotich Limo
(1h07:34.) et Mary Wacera Ngugi (1 h 07:54.).