A trois mois des Championnats du monde de Pékin, Asafa Powell signe une performance remarquée. Le sprinter jamaïcain réalise la meilleure performance mondiale de l’année sur 100 m avec un chrono de 984 à Kingston.

Asafa Powell se rappelle aux bons souvenirs d’Usain Bolt, Justin Gatlin et autres cadors du sprint en signant la meilleure performance mondiale de l’année sur 100 m. L’ancien détenteur du record du monde de la distance-reine s’est imposé avec un chrono de 984. Il a profité de conditions favorables avec un vent de +1,8 m/s, un plateau relevé et une ambiance électrique. Powell n’avait plus été aussi rapide sur sa distance de prédilection depuis 2011, lorsqu’il avait couru le 100 m en 978 à Lausanne (Suisse). Je savais après avoir réussi un 1008 en Guadeloupe avec du vent de face que je pouvais passer sous les dix secondes, a expliqué Powell, quatrième meilleur performeur de l’histoire sur 100 m, mais jamais titré en individuel. J’ai eu une impression de facilité lors de cette course, je me suis vraiment bien senti, je suis très content, le public a été merveilleux avec moi, ils m’ont montré qu’ils appréciaient ce que je faisais, a estimé le champion olympique 2008 du 4×100 m.

Depuis 2011, Powell a vu son étoile pâlir avec le régne scintillant de son compatriote Usain Bolt et surtout à cause de son implication dans une affaire de dopage en juillet 2013. Il avait écopé d’une suspension de 18 mois, ramenée à 12 mois, pour avoir été contrôlé positif à un stimulant lors des championnats de Jamaïque 2013. Il avait manqué de fait les Championnats du monde 2013 de Moscou.