Alberto Salazar, entre autres ex-entraîneur de Mo Farah ainsi que d’athlète engagés à Doha, a été suspendu quatre ans par l’Agence mondiale antidopage pour avoir “incité” des athlètes à se doper.

À 61 ans, il a été l’entraîneur de Mo Farah, quadruple champion olympique et sextuple champion du monde sur 5 000 et 10 000m. Alberto Salazar est suspendu pour “organisation et incitation à une conduite dopante interdite”, a expliqué l’Usada (agence anti-dopage américaine) dans un communiqué. Salazar a nié tous ces faits, et a assuré qu’il ferait appel de la sanction.

Plusieurs de ses athlètes sont actuellement présents aux Mondiaux de Doha, dont la Néerlandaise Sifan Hassan, vainqueure du 10 000m ce samedi, ainsi que les Américains Clayton Murphy et Donovan Brazier qui vont tous deux disputer la finale du 800m ce mardi.