Le détenteur du record du monde du saut à la perche (6,16 m) Renaud Lavillenie, toujours pas remis de sa blessure aux ischio-jambiers, est forfait pour les Championnats d’Europe en salle à Glasgow (1-3 mars).

“Malheureusement, je ne vais pas pouvoir sauter. Je suis dans des délais de cicatrisation qui font que, soit je fais les mêmes erreurs que les deux années que je viens de passer, j’essaye de sauter, je me refais mal potentiellement et je perds du temps sur la préparation estivale, soit j’essaye de grandir et d’apprendre de mes erreurs et de prendre du temps”, a déclaré le Français, qui ne tiendra donc pas non plus sa place dimanche à Clermont-Ferrand lors du All Star Perche dont il est l’organisateur. “On espère que ce soit la très bonne solution pour que ça marche cet été. C’est forcément extrêmement dur pour moi car ce n’est pas la position que j’aime et au fond de moi j’ai envie de sauter mais je ne peux pas me permettre de reperdre du temps dans un cadre où l’objectif prioritaire de l’année est cet été avec les Championnats du monde (du 28 septembre au 6 octobre à Doha, ndlr)”, a ajouté le Français de 32 ans, qui espère enfin remporter le titre mondial en 2019, le seul qui manque à son prestigieux palmarès.

Lavillenie rejoint ainsi d’autres stars de l’athlétisme français (Pierre-Ambroise Bosse, Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Mahiedine Mekhissi), qui ont décidé de renoncer aux Europe, par choix ou sur blessure.