L’Américaine Dalilah Muhammad a été élue « athlète féminine de l’année » par la Fédération internationale d’athlétisme samedi, à Monaco.

Ce prix vient récompenser son impressionnante saison 2019. Cette année, la championne de 29 ans s’est en effet appropriée le record monde du 400 m haies en 52 sec 20 lors des sélections US en juillet, avant de battre sa propre marque de référence deux mois plus tard aux Mondiaux de Doha (52:16).

Elle a été choisie après un vote du Conseil de la Fédération internationale (50% des voix), de la « famille de l’athlétisme » (athlètes, entraîneurs et journalistes, 25%) et du grand public par internet (25%).