Le Marocain El Mahjoub Dazza, vainqueur des marathons de Prague et Fukuoka en 2019, a été suspendu quatre ans par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU), en raison d’anomalies sur son passeport biologique.

Le Marocain de 29 ans avait été contrôlé à la veille de sa victoire à 
Prague le 9 mai 2019 (2h 5 min 58 sec). Depuis ce jour et jusqu’au 4 novembre, sept autres contrôles ont été réalisés.”Il ressort de la chronologie des événements que les variations des valeurs du PBA (passeport biologique, NDLR) de l’athlète s’inscrivent dans un scenario de dopage“, a déclaré le tribunal disciplinaire de la Fédération internationale (World Athletics).