Présent lors du meeting de Monaco, comptant pour l’épreuve de la Diamond League ce vendredi soir, Justin Gatlin est revenu sur ses performances et parle aussi de la relève.

 

A 37 ans, le plus grand rival d’Usain Bolt, l’Américain Justin Gatlin est toujours-là. Hier il a une fois de plus remporté le 100 m en 9 s et 91/100e devant son compatriote Noah Lyles avec 9 s et 92/100e. Une course qui prouve que Gatlin est toujours dans le coup, mais ce dernier ne devrait pas continuer encore très longtemps. “En tout cas, je ne songe pas à continuer la compétition à 40 ans pour  battre des records de longévité (…), je veux être un concurrent sérieux. Quand je m’aligne, c’est pour finir dans les trois premiers. J’aimerais bien finir le cycle olympique, je pourrais arrêter à Tokyo”, assure le natif de Brooklyn.

En ce qui concerne la relève dans le sprint américain, Gatlin ne se fait aucun souci et pense que Noah Lyles est capable d’aller très loin et ainsi reprendre le flambeau. “Noah Lyles est un coureur passionnant, c’est clair, il possède les qualités pour devenir l’un des meilleurs ou même le meilleur.” Des phrases qui devraient faire ravir le principal intéressé.