Les résultats complets de la dernières journées des Championnats du monde d’athlétisme de Doha (Qatar), marqués par une domination des Etats-Unis.

Le Kényan Timothy Cheruyiot a remporté le 1500 m en 3 min 29 sec 26, devant l’Algérien Taoufik Makhloufi (3:31.38) et le Polonais Marci Lewandowski (3:31.46).

L’Ougandais Joshua Cheptegei a remporté le 10.000 m en 26 min 48 sec 36 devant l’Ethiopien Yomif Kejelcha (entraîné par le sulfureux Aberto Salazar) et le Kenyan Rhonex Kipruto.

Le Grenadin Anderson Peters a remporté le concours du lancer du javelot avec un jet à 86,89 m. A 21 ans, il rapporte à son pays la deuxième médaille d’or mondiale en athlétisme de son histoire. Il a devancé l’Estonien Magnus Kirt (86,21 m) et l’Allemand Johannes Vetter (85,37 m).

Sur 100 m haies, l’Américaine Nia Ali s’est imposée en 12.34 devant sa compatriote Kendra Harrison (12.46) et la Jamaïcaine Danielle Williams (12.47).

A la longueur dames, l’Allemande Malaika Mihambo a remporté l’or grâce à un saut à 7,30 m devant l’Ukrainienne Maryna Bekh-Romanchuk (6,92 m) et la Nigérianne Ese Brume (6,91 m).

Au relais 4×400 m dames, les Etats-Unis ont remporté l’or devant la Pologne. La Jamaïque a été disqualifiée, perdant quelques minutes après la course sa médaille de bronze au profit de la Grande-Bretagne.

Enfin, les Etats-Unis ont remporté leur 14e médaille d’or des Mondiaux, égalant leur record, grâce au 4×400 m messieurs. Fred Kerley, Michael Cherry, Wilbert London et Rai Benjamin ont devancé en 2 min 56 sec 69 la Jamaïque (Akeem Bloomfield, Nathon Allen, Terry Ricardo Thomas et Demish Gaye en 2:57.90) et la Belgique (Jonathan Sacoor, Robin Vanderbemden, Dylan Borlée et Kevin Borlée en 2:58.78).

Avec 29 médailles au total, dont 14 en or, les Etats-Unis dominent largement le tableau des médailles final devant le Kenya (11 médailles, 5 titres) et la Jamaïque (11 médailles, 3 titres).