Sa suprématie sur le sprint contestée comme jamais auparavant, Usain Bolt gagne la course qu’il ne fallait pas perdre le jour J. Le Jamaïcain remporte un nouveau titre de champion du monde du 100 m devant l’Américain Justin Gatlin. Andre De Grasse et Trayvon Bromell terminent à égalité à la troisième place. Dans un chrono de 1000, Jimmy Vicaut s’est classé 8e de la finale du 100 m.

Au coude à coude avec le favori de la course, Justin Gatlin, Usain Bolt s’est arraché pour accrocher le troisième titre de champion du monde de sa carrière sur 100 m (comme les Américains Carl Lewis et Maurice Greene). Il devance l’Américain pour un seul minuscule centième (979 contre 980). Gatlin réalise en finale son moins bon temps de ses championnats !

Bolt continue donc d’écrire sa légende, retrouvant les sommets malgré deux dernières saisons quasiment blanches. Il devient du même coup l’athlète le plus médaillé (11) et le plus titré (9) de l’histoire des Mondiaux, qui existent depuis 1983. En grande difficulté en demi-finale, Bolt a retrouvé au meilleur moment ses jambes de seigneur pour devancer Gatlin.

Le Canadien Andre De Grasse et l’Américain Trayvon Bromell terminent à égalité à la troisième place, avec un chrono de 992.

Jimmy Vicaut a terminé à la 8e place avec un chrono bien en-deçà de ce qu’il a pu produire ces derniers temps (1000).