Avec un total de 23 médailles lors de ces championnats d’Europe à Zürich, l’équipe de France d’athlétisme a explosé son record d’il y a quatre ans, à Barcelone (18). Parmi ces 23 médailles, les Bleus sont allés chercher le graal à neuf reprises, l’argent à sept et le bronze à six. Sport.fr a réuni pour vous le Top 5 des plus belles performances des Bleus.

Christophe Lemaître : trois médailles pour rentrer dans l’histoire
Christophe Lemaître n’a pas obtenu d’or lors de ces championnats d’Europe, c’est un fait. Mais avec ses deux médailles d’argent obtenues sur le 100 et 200 mètres et sa médaille de bronze sur le 4 x 100 mètres, le natif d’Annecy rentre dans l’histoire de son sport. Avec huit médailles européennes à son actif, le TGV de Culoz devient l’athlète le plus médaillé de l’histoire des championnats d’Europe. Rien que ça. Si Lemaître déclare avoir un peu conscience de ce record au micro de France 2, il ne cache pas que ce sont les titres qui l’intéresse le plus.

La revanche de Mahiedine Mekhissi
Mahiedine Mekhissi est revanchard, à n’en pas douter. Mais au-delà d’être revanchard, l’athlète français est un grand champion. Après sa disqualification du 3000 mètres steeple qu’il avait remporté haut la main (pour avoir enlevé son maillot dans la dernière ligne droite), Mahiedine Mekhissi a remporté le 1500 mètres d’une facilité déconcertante. En queue de peloton jusqu’au dernier tour, l’athlète de 29 ans n’aura eu besoin que d’une accélération pour déposer ses adversaires directs et aller chercher le titre. Cette fois-ci, le natif de Reims n’a pas fait l’erreur d’enlever son maillot. Mekhissi a affirmé au micro de RMC avoir couru avec la rage. Bel esprit.

Le 4 x 400 dames : Quel final !
Les frissons ne s’arrêtent plus. Quatrième des derniers championnats du Monde, le relais 4 x 400 dames a décroché l’or au terme d’une course inoubliable. Après les relais de Marie Gayot, Agnès Raharolay et Muriel Hurtis, Floria Guei s’est élancée vers l’impensable. Quatrième à l’entame du dernier virage avec un retard conséquent, la Nantaise s’est offert le final de sa vie pour aller coiffer ses concurrentes sur la ligne. Au final, les Françaises devancent l’Ukraine de 5 centièmes et la Grande-Bretagne de 7. Une avance suffisante pour se positionner sur le toit de l’Europe.

Yohann Diniz : De l’or et un record
Yohann Diniz est un géant. A 36 ans, l’athlète n’en finit plus d’aller de surprises en surprises. Sur le 50 km marche, le Français n’a pas d’équivalent. Pas en Europe en tout cas. Déjà sacré en 2006 à Göteborg et en 2010 à Barcelone, Yohann Diniz a ajouté à son palmarès l’Euro 2014 de Zürich. Avec trois titres consécutifs, il devient le premier athlète français à réussir la passe de trois aux Europe. Historique. Mais au-delà du titre, le natif d’Epernay a fait passer un drôle de message au reste du Monde en décrochant le record du Monde de la discipline en 3h32’33’’. Rien que ça.

Christelle Daunay pour la beauté du sport
Christelle Daunay est devenue championne d’Europe du marathon. Elle était, à coup sûr, l’une des grandes favorites de sa discipline. Détentrice du record de France du marathon, la native du Mans n’a pas tremblé pour décrocher son premier grand titre de sa carrière. Aux coudes à coudes avec l’Italienne Valeria Straneo, la Française de 40 ans a fini par prendre les devants. Au micro de France 3, Christelle Daunay semble délivrée d’un poids : Je l’ai fait avant d’ajouter :c’est beaucoup de sacrifices pour gagner sur marathon et je suis très heureuse. Un mal pour un bien.

Jérémy LEVY