De passage à Paris pour la promotion de son équipementier, Usain Bolt a fait le point sur ses ambitions avant son retour sur la piste, prévu le 28 août à Zurich (Suisse).

Le sprinteur jamaïquain Usain Bolt affirme être sûr de pouvoir mieux faireau cours d’un entretien avec le quotidien Le Parisien. Lorsqu’on est sextuple médaillé d’or olympique et recordman du monde du 100 (9.58) et et du 200 m (19.19), il reste peu de place pour réaliser de nouveaux exploits. Mais Bolt explique avoir arrêté de se fixer des limites. Pour moi, tout est possible et je vais continuer à repousser ces limites. Je suis sûr que je peux mieux faire. J’en suis persuadé.

Le Jamaïcain de 27 ans, qui a manqué plusieurs séances d’entraînement depuis le début de l’année en raison d’une inflammation à un pied et avait dû déclarer forfait notamment pour les meetings d’Ostrava (République tchèque) le 17 juin et de Paris début juillet, reconnaît que regarder les autres courir est un peu difficile. Il assure ne pas être lassé, en dépit de tous ses titres. La clé, c’est de toujours maintenir de nouveaux objectifs, ajoute l’homme le plus rapide du monde. Ses nouveaux objectifs conduisent vers Rio en 2016. Mon vrai grand défi, c’est d’être triple champion olympique pour la troisième fois. Et aussi de passer sous les 19 secondes au 200 m. Ou de m’en approcher.