L’ultra-traileur Guillaume Arthus vient de réaliser l’exploit hallucinant de relier Trieste à Monaco par la Via Alpina en seulement 44 jours. Un parcours long de 2 650 kilomètres que l’athlète français n’est pas près d’oublier.

Colossal. Guillaume Arthus, grand adepte des défie extrême s’était lancé à la conquête de la Via Alpina en septembre dernier. À peine 44 jours, 9 heures et 58 secondes plus tard, le voilà arrivé à Monaco ce mardi après-midi. Un parcours long de 2 650 kilomètres, dont 170 de dénivelé positif qui relie la ville italienne de Trieste à Monaco en 161 étapes à travers 8 pays (Italie, Slovénie, Autriche, Allemagne, Liechtenstein, Suisse, France, Monaco).

Sans l’aide d’aucun sponsor, il a réalisé ce défi surhumain qui lui laissera des séquelles physiques pendant quelque temps, mais surtout des souvenirs impérissables. En attendant de le retrouver sur les chemins montagneux, Guillaume Arthus a bien mérité un peu de repos.