L’alpiniste népalais Nirmal Purja va finalement pouvoir boucler son périple surhumain en Himalaya. Il vient d’obtenir aujourd’hui une dérogation spéciale de la Chine pour gravir le Shishapangma, dernier des 14 sommets à plus de 8 000 mètres d’altitude sur sa liste.

Colossal. Nirmal Purja, vétéran des forces spéciales britanniques de 36 ans, s’apprête à repousser les limites de l’alpinisme. Il s’est lancé le défi hallucinant d’escalader les 14 sommets les plus hauts de la planète en à peine sept mois. À noter que le précédent record avait été établi en plus de 7 ans et 10 mois.

Un challenge qu’il va enfin pouvoir valider en s’attaquant au dernier de sa liste. Culminant à 8.027 mètres d’altitude au Tibet, le Shishapangma est le plus bas des 14 “8.000”, tous situés dans la chaîne de l’Himalaya. La Chine avait fermé ce sommet cette saison, ne délivrant aucun permis d’ascension. Mais “Nims”, comme il est surnommé, a enfin obtenu son sésame aujourd’hui, grâce à l’appui du gouvernement Népalais. La folle ascension de Nirmal Purja, va enfin pouvoir se conclure.