Le Suisse, 28ème mondial, a eu beaucoup de mal à se qualifier pour poursuivre l’aventure Roland-Garros. Face à son adversaire, le grec numéro 6 mondial Stefanos Tsitsipas, il aura fallu 5 sets (7-6 (8/6), 5-7, 6-4, 3-6, 8-6) pour que Stan Wawrinka se qualifie.

Ce fût un match très, très long. En tout, les deux adversaires du jour ont chacun frappé plus de soixante coups gagnants, lors d’un match de plus de 5h. La quatrième rencontre la plus longue de l’histoire de Roland-Garros. “Je suis épuisé. Je n’ai jamais vécu quelque chose de tel dans ma vie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré après un match, ce n’était pasfacile à gérer émotionnellement. Vous ne voudriez pas être à ma place“, a confié Stefanos Tsitsipas. “J’étais tellement proche, tellement proche… Je l’ai laissé faire ce qu’il voulait sur toutes les balles de break. J’ai eu tellement de balles de break… Je ne les ai pas jouées, j’attendais que quelqu’un d’autre joue pour moi” a-t-il continué.

De son côté, Wawrinka a déclaré : “C’est incroyable, c’est pour vivre des émotions comme ça que je suis revenu après ma blessure“, a réagi Wawrinka. Il défiera, en quarts de finale, son compatriote Roger Federer, comme en 2015, où Wawrinka avait remporté la rencontre en trois sets.