Volley-ball - JO 2012

Le Brésil en reconquête

Le Brésil en reconquête

Le Brésil veut sa revanche. Battu en finale des JO il y a quatre ans par les Etats-Unis, les Auriverde débarquent à Londres plein d'espoirs. Depuis l'échec de Pékin, les Brésiliens ont été champions du monde pour la troisième fois d'affilée en 2010 et ont remporté deux Ligues mondiales sur trois, ce qui en fait les grands favoris pour un troisième titre olympique (1992, 2004). Leurs principaux rivaux seront les Russes, toujours à la recherche d'un trophée majeur depuis la fin de l'ère soviétique, les Serbes, champions d'Europe, et peut-être l'Italie, ex-grande puissance rentrée dans le rang, ou la Pologne. Les Américains, qui ont changé de génération après le titre inattendu de 2008, auront du mal à se mêler à la lutte pour le podium. Quant aux Cubains, vice-champions du monde, ils ont manqué la qualification en barrage au profit de l'Allemagne.

Les Cubaines ne seront pas présentes non plus dans le tournoi féminin: un événement dans un sport qu'elles ont dominé de la tête et des épaules avec trois titres olympiques consécutifs de 1992 à 2000 et encore des demi-finales en 2004 et 2008. es Brésiliennes, championnes olympiques pour la première fois à Pékin, font de nouveau partie des favorites avec les Américaines, médaillées d'argent, les Russes, championnes du monde en titre, voire les Italiennes, les Chinoises et les Serbes. La France sera absente du tournoi olympique pour la deuxième fois d'affilée. L'équipe masculine a perdu en barrage contre la Bulgarie et les femmes sont très loin du niveau requis.

Un duel Brésil – Etats-Unis en beach-volley ?


Les paires américaines et brésiliennes, qui ont gagné sept des huit titres attribués depuis l'introduction du beach-volley au programme des jeux Olympiques en 1996 à Atlanta, espèrent bien poursuivre leur razzia cet été à Londres. es Etats-Unis - 7 médailles dont 4 d'or - comptent toujours sur les deux équipes qui avaient réussi le doublé à Pékin: Phil Dalhauser et Todd Rogers chez les hommes et Kerri Walsh et Misty May chez les femmes. Ces dernières, déjà championnes à Athènes, seront en course pour un triplé inédit à 33 et 34 ans. Le Brésil (9 médailles dont 2 d'or) s'appuie, lui, sur les N.1 mondiaux, Emanuel et Alison chez les messieurs, Larissa et Juliana chez les dames.

A la "Horse Guards Parade", très fréquentée par les touristes qui y assistent habituellement à la relève de la garde, il faudra suivre également les paires allemande et néerlandaise dans le tournoi masculin, chinoise et italienne dans l'épreuve féminine. l faut noter que si le premier titre olympique avait été gagné par une légende du volley-ball en salle, l'Américain Karch Kiraly, deux fois titré en six-six avant de passer au beach, les principaux favoris sont désormais pratiquement tous des spécialistes exclusifs du sable.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport