Les volleyeurs français ont poursuivi sur leur lancée en battant les Turcs 3 à 0 (25-21, 25-18, 25-17) dans leur troisième match du tournoi de qualification au Mondial 2018, vendredi à Lyon.

Les champions d’Europe se sont bien appliqués contre la Turquie, une équipe d’un niveau comparable à celui de l’Ukraine, dominée la veille 3 à 0. Le sélectionneur Laurent Tillie a fait entrer en fin de rencontre Earvin Ngapeth, préservé lors des deux premières journées, pour lui donner un peu de rythme en vue du choc final. Le jeune pointu Jean-Stephen Boyer, champion de France avec Chaumont au début du mois, a fait aussi un excellent passage. On arrive à gagner 3-0 avec la manière, c’est parfait. Tous les voyants sont au vert. Il y avait un très bon niveau de jeu au début. On a mis la pression au service et ils ont un petit peu lâché. Ce n’est pas fini, c’est pour ça qu’on ne célèbre pars trop, a commenté le passeur et capitaine Benjamin Toniutti au micro de la chaîne L’Equipe.

Les Bleus n’ont plus qu’une formalité à remplir samedi face à l’Azerbaïdjan avant de disputer le match décisif dimanche contre l’Allemagne.