Voile - Volvo Ocean Race

Cammas "n'a jamais cessé d'optimiser son bateau"

Franck Cammas et son équipage, vainqueurs de la 11e Volvo Ocean Race avec Groupama 4, auraient gagné la course avec un autre bateau, Puma ou Telefonica par exemple, estime l'architecte de ces trois voiliers. "Le fait d'avoir dessiné le bateau vainqueur me cause une grande fierté", indique le Franco-Argentin Juan Kouyoumdjian.

La 2e place du classement général a été prise par le voilier néo-zélandais Camper (Chris Nicholson), dessiné par l'architecte espagnol Marcelo Botin, mais Puma (Ken Read) a fini 3e et Telefonica (Iker Martinez) 4e.

D'une façon générale, les plans "Juan K." ont largement dominé ce marathon planétaire.

"Ils (les Français) ont changé leur mode de navigation après les deux premières manches et le crédit revient à Cammas". "Et puis, a poursuivi l'architecte naval, ils n'ont jamais cessé d'optimiser leur bateau. Contrairement à Telefonica et à Puma, qui ont à Galway presque les mêmes faiblesses qu'à Alicante", où la course avait commencé le 29 octobre dernier.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Arsenal atomise Aston Villa Angleterre

Arsenal atomise Aston Villa

Arsenal a fait exploser Aston Villa (5-0), dimanche lors de la 23e journée de Premier League, sur des buts de Giroud, Özil, Walcott, Cazorla et Bellerin. Un large succès qui permet aux Gunners de mettre la pression sur Southampton, qui accueille Swansea à 17h00, et de rester dans le sillage de Manchester United, son principal rival pour une place en Ligue des champions en fin de saison. Rappelons que samedi, le choc Chelsea-City avait accouché d'un match nul (1-1).