Cammas : "L'étape la plus difficile"

Voile / Volvo Ocean Race

Cammas : "L'étape la plus difficile"

Samedi 4 février 2012 - 17:12

"C'était l'étape la plus difficile" depuis le début de la Volvo Ocean Race, a déclaré samedi Franck Cammas, le skipper du voilier français Groupama 4, arrivé à Sanya (Chine) 2e derrière la "fusée" espagnole Telefonica, leader du classement général.

Q: A entendre les différents équipages, on a le sentiment que cette 2e manche de la 3e étape Malé (Maldives) - Sanya a été la plus dure de la course depuis le départ d'Alicante (Espagne) le 5 novembre. Vous confirmez?

R: "Oui, les dernières 48 heures, en particulier, ont été très physiques, avec beaucoup de manoeuvres dans une mer escarpée et du vent. Tout le monde était sur le pont à chaque virement de bord et nous avons viré environ 25 fois en 24 heures. C'était épuisant et un bon repos va être apprécié..."


Q: Avec cette 2e place acquise de haute lutte, vous revenez dans le sillage (ndlr: 9 points) du voilier néo-zélandais Camper, 2e au classement général. Vous avez trouvé le mode d'emploi de Groupama 4?

R: "On connaît mieux le bateau et on essaie d'éviter de faire des erreurs. On apprend et on gagne en confiance. Nous formons l'équipage qui a le plus progressé au fil des manches. Le bateau est fiable, il arrive à Sanya quasiment comme il était parti de Malé: aucune casse à déplorer (ndlr: à part une écoute de grand voile dans la nuit de jeudi à vendredi, vite remplacée). De ce point de vue, c'est 100% de réussite."


Q: Telefonica a engrangé samedi sa 3e victoire océanique d'affilée. Comment expliquer cette supériorité?

R: "Telefonica est très rapide au près et avec 10-15 noeuds de vent. Là, ils sont au-dessus du lot. On dirait qu'ils ont trouvé quelque chose au niveau des voiles ou des appendices (quille, dérives). En plus, l'équipage ne commet pas d'erreur de navigation. Ils sont dans une très bonne phase et méritent cette victoire. Cela étant, on a l'impression qu'ils survolent le reste de la flotte mais ils ne sont pas à l'aise partout et nous n'en sommes qu'au tiers de la course."


Q: Avez-vous prévu de profiter de l'escale chinoise pour faire des travaux ou des modifications sur Groupama 4 avant le départ de la 4e étape Sanya - Auckland (Nouvelle-Zélande), le 19 février?

R: "Nous allons comme à chaque escale tout démonter mais la coque, les voiles et le gréement sont OK. Nous allons simplement embarquer une nouvelle voile, un spinnaker."

Propos recueillis (au téléphone) par Hervé GUILBAUD

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine