Voile - Vendée Globe

Un cadeau de Noël pour Stéphane Le Diraison

Suite à une multitude d'efforts conjugués ce week-end avec son équipe à terre, Stéphane Le Diraison (Compagnie du Lit-Boulogne Billancourt) a réussi à être avitaillé en gasoil par un cargo. Cette manoeuvre périlleuse lui a permis d'embarquer 200 litres supplémentaires, ce qui devrait l'aider à atteindre les côtes plus sereinement. "Enfin j'avance un peu, ça me soulage, a réagi le skipper. Par contre je suis roulé dans les vagues, un truc de dingue, il y a juste 2 mètres de houle mais le bateau est tellement raide sans son mât que les mouvements sont horribles. Je galère pour tracer ma route, je suis à 60 degrés du vent et je ne peux pas faire mieux. En plus le vent va forcir en refusant. D'ici 24h je déciderai si je poursuis en direction de Melbourne ou si je me dirige vers Portland. D'ici là quelle que soit la destination la route que je fais est la même, je ne peux pas lofer plus..."

Le gasoil récupéré va lui permettre de naviguer jusqu'au petit port de Portland, à l'ouest de Melbourne.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport